Pédagogie/Ethique

La sophrologie est une méthode d’accompagnement, une pédagogie de l’existence, un système de développement personnel.

Elle fait partie du domaine des sciences humaines qui étudie la conscience en équilibre, et une discipline pour le développement des valeurs de la personne, inspirée de la phénoménologie existentielle.

La sophrologie n’a pas pour but quelque guérison, même si elle peut y aider, mais de permettre à toute personne de mieux vivre, plus intelligemment une situation de vie.

La sophrologie n’est pas un acte thérapeutique, mais un espace de conversation de soi à soi, une réappropriation de l’ensemble de son corps.

C’est une poétique du corps qui permet de se réinventer, de se (re)construire, de tisser des liens nouveaux avec le monde des choses et des êtres, pour mieux vivre le quotidien et être plus léger à soi et aux autres.

Sa méthodologie et ses concepts ont pour sources, les techniques de l’hypnose, la relaxation, le hata yoga, le bouddhisme tibétain, le zen.

Le « religieux » et le « spirituel » restent du domaine personnel. Le sophrologue respecte la liberté, les convictions et les valeurs morales et existentielles de la personne ainsi que la diversité de ses croyances personnelles, religieuses ou autres. Il n’impose aucun dogme, le sophrologue n’évoque pas ses opinions et croyances personnelles.